Filière crevetticole

Cette filière,  au premier rang des exportations du secteur rural, représente un élément déterminant dans le développement social et économique de la Nouvelle-Calédonie.

Les premiers bassins privés de crevettes ont vu le jour en 1978 avec le soutien de la station IFREMER de Saint-Vincent. L'espèce élevée est surnommée « crevette bleue », elle est originaire du Mexique (Litopenaeus stylirostris) et sa présence est très rare sur les marchés mondiaux. Elle présente des qualités gustatives supérieures à la moyenne ce qui lui permet de trouver des débouchés commerciaux attractifs à l'export. La filière est aujourd'hui composée de 19 fermes (14 en province Sud et 5 en province Nord) exploitant une surface de 723 hectares.

Les interventions de l'Erpa

  • Aide à l'exportation: cette aide vise à encourager le développement des exportations, en améliorant la compétitivité des ateliers sur les marchés exports tout en permettant une juste rémunération des aquaculteurs.

  • Caisse de stabilisation et de mutualisation des écloseries : cette caisse a été créée suite aux différentes difficultés de production en écloseries afin d'optimiser la ressource en post-larves et en nauplii disponibles.

  • Financement d'études et de formations: l'ERPA peut proposer un certain nombre de mesures susceptibles d'améliorer à court ou moyen terme les résultats de la filière (expertises, formations, études de marchés, audits spécifiques,...)