Filière coprah

L'île d'Ouvéa, à ce jour le seul lieu de production de coprah en Nouvelle-Calédonie, dispose d'une cocoteraie d'une superficie d'environ 2.500 ha. Une récente évaluation estimait le potentiel de production à environ 430 t de coprah / an, soit un rendement de 0,17 t / ha.

Chaque année, de 200 à 250 copraculteurs livrent leur production à l’huilerie de Hwadrilla. Les débouchés de l’huile de coprah ainsi produite sont la cosmétique, la fabrication de savon ou l’utilisation sous forme d’agro carburant.

Les interventions de l'Erpa

  • Les primes au coprah supérieur et à l'utilisation du four à air chaud.

  • La stabilisation du prix d'achat de l'huile brute.

  • La rémunération de l'expert qualité pour la filière coprah : l'ERPA rémunère, par le biais  d'une convention, un expert agréé pour sa prestation d'expertise du coprah.

  • Une aide au transport du coprah sur Ouvéa est servie au prestataire conventionné afin de limiter les frais de transport de leur production facturée aux coprahculteurs ;

    L'opération de promotion du savon de ménage d'Ouvéa : la Province Iles accompagne la savonnerie dans son activité commerciale par le financement d'une opération promotionnelle de ses produits sur le marché local.

  • L'aide au transport des intrants et du savon : la Province des Iles apporte également une aide financière à la production du savon en réduisant les coûts de transport, d'une part des intrants nécessaires à la fabrication du savon entre le fournisseur et Ouvéa, et d'autre part du produit fini entre Ouvéa et Nouméa.