Filière squashs

Les exportations de squashs représentent la majorité des légumes exportés. Aujourd'hui la squash est destinée aux marchés japonais et néo-zélandais fortement demandeurs en ce produit.Cette cucurbitacée est très prisée au Japon dont la production ne couvre pas la demande (700T par jour). Etant fortement liés aux conditions du marché japonais, les résultats de la filière sont très fluctuants d'une année sur l'autre.

Le  climat calédonien permet de produire quand ce n’est pas possible ailleurs, assurant ainsi l'écoulement de la production si la qualité souhaitée est respectée.

La filière squash représente environ 300 ha cultivés sur une quarantaine d'exploitation chaque année, soit approximativement 500 emplois directs et indirects pendant la saison.

Les interventions de l'Erpa

  • Aide au transport des squashs des parcelles vers le centre de tri.

  • Assistance technique à la culture de squash et contrôle qualité à l'exportation.

  • Mesures particulières pour les producteurs de la Province Nord.